Raffaela Mariniello

Raffaela Mariniello vit et travaille entre Naples et Milan. Sa recherche artistique se concentre sur les questions sociales et culturelles, en accordant une attention particulière à la transformation du paysage urbain et à la relation entre l'homme, les objets de sa vie quotidienne et les lieux où il vit.

En 1991, lorsque la crise de l'acier marque la fermeture définitive de l'Atalsider de Bagnoli, Raffaela Mariniello entame une campagne photographique sur l'usine, aujourd'hui encore le seul témoignage historique sur l'activité de l'aciérie: l'usine de Bagnoli ( Catalogue Electa, Naples 1991) a été exposé à Naples, Nantes, Calais, Paris et Milan entre 1992 et 1995.

Au Studio Trisorio de Naples, à Vérone, à Marseille, à Rome et à Turin, il expose les séries Moltitudini (1995) et Natura morta (1998), installations dans lesquelles il est évident que la photographie traditionnelle est plus éloignée. Ce sont des pièces uniques qui combinent les moyens expressifs de la photographie avec la profondeur et la matérialité de la sculpture. L'imaginaire de Naples (catalogue Motta, Milan 2001) est une série d'images dédiées à Naples, dans laquelle émerge la nouveauté d'un paysage urbain industriel et post-industriel inhabituel pour la ville (les photos ont été exposées au Museo del Maschio Angioino en Naples - par Studio Trisorio - à la galerie Lawrence Rubin à Milan, au château aragonais de Lecce et à la galerie Ronchini à Terni).

Avec Daniel Buren, il a participé au projet artistique ARIN promu par les International Art Meetings (catalogue Arin-Buren, Naples 2004). La publication Raffaela Mariniello (catalogue Ffotogallery editions, Cardiff, Pays de Galles, 2006) recueille des photographies prises pour la ville de Cardiff au Pays de Galles, commandées par l'administration municipale avec la collaboration de la galerie Ffotogallery. L'œuvre a été exposée à la Turner House Gallery de Cardiff en octobre 2005.

PHOTOLOGIES

Cette aventure a débuté en 2015 pour la préparation du Congrès National de la Fédération Photographique de France qui s'est tenu à Aubagne au début du mois de mai 2016.

Nous étions réunis à cette occasion, autour de Christian Ramade et Patrick Massaïa, anciens membres du groupe ALPHÉE, qui organisaient dans les années 90, AUBAGNE EN VUE, une grande manifestation photographique qui réunissait des grands noms de la photo, tels que Willy Ronis, Lucien Clergue, Hans Silvester, Claude Nori,  etc. VOIR ICI