Monica Biancardi

Monica Biancardi, est née à Naples en 1972, elle est diplômée en scénographie avec une thèse expérimentale sur la photographie de théâtre. elle a commencé à travailler pour des directeurs importants (exerçant son activité de conférencière en même temps) tout en effectuant des recherches personnelles.
La première Credere, vingt ans de regards en noir et blanc dans le sud de l'Italie, est en partie acquise avec plusieurs autres œuvres, par la Bibliothèque Nationale de France et en 2014 elle fut invitée dans le programme officiel du Mois de la Photo à Paris.
La première exposition publique est Ritratti, inaugurée à Naples en 2003 et continue à travers l'Europe à remporter plusieurs prix, de sorte qu'Achille Bonito Oliva (critique d'art italien) l'invite à concevoir une cellule entière à l'intérieur de la Certosa di Padula, lors de l'exposition " Le opere e i giorni "
.
En janvier 2018, à l'occasion d'une exposition au Musée de Rome à Trastevere, le volume de 
Ritratti sera publié pour la maison d'édition Contrasto.
"Douleur", qui fait partie du projet artistique "Aldilà", est acquis par le nouveau métro de Naples et installé à la station Lala.
En 2006, elle expose au Castel Sant'Elmo di Napoli "Mutamenti", dédié à son père (Cat Electa).
Sensible au thème de l'intégration culturelle, pour l'Université Al Quds à Jérusalem, Monica montre le travail accompli pendant des années en Palestine (catégorie Université Al Quds) puis sous forme multimédia au MAV d'Herculanum "Tra le immagini."
En 2009, à l'invitation de la Soprintendenza di Napoli, elle réalise une importante exposition intitulée " Orientamenti " au Musée de Capodimonte di Napoli (Shin Art cat.).
En octobre 2012, MART l'a invitée à exposer le projet Habitus.
En 2015, elle a remporté le prix Dolomiti Arte Contemporanee.
En 2017, elle publie pour la maison d'édition Damiani "RiMembra", un projet qui a duré plus de sept ans, dans lequel le poète Gabriele Frasca collabore.

L'œuvre est exposée au Musée Nitsch de Naples, à l'Institut Italien de la Culture à Paris pendant Paris-Photo et au Musée Santa Maria della Scala à Sienne.

 

 


PHOTOLOGIES

Cette aventure a débuté en 2015 pour la préparation du Congrès National de la Fédération Photographique de France qui s'est tenu à Aubagne au début du mois de mai 2016.

Nous étions réunis à cette occasion, autour de Christian Ramade et Patrick Massaïa, anciens membres du groupe ALPHÉE, qui organisaient dans les années 90, AUBAGNE EN VUE, une grande manifestation photographique qui réunissait des grands noms de la photo, tels que Willy Ronis, Lucien Clergue, Hans Silvester, Claude Nori,  etc. VOIR ICI